TÉMOIGNAGE DE FRANCIS MISCHKIND

« Je suis appelé sous les drapeaux le 6 novembre 1956 et affecté au 117ème bataillon de l’Armée de l’Air. Début Janvier 1957, j’entre au Service « Scénario » du SCA (Service Cinématographique des Armées) au Fort d’Ivry. Au Service « Scénario », nous sommes trois jeunes réalisateurs : Robert Enrico, Jean-Gabriel Albiccoco et moi-même.
Dès mon arrivée, on me confie la finition d’un court-métrage sur l’école de Coëtquidan et l’histoire du Casoar puis on m’affecte à la réalisation de courts-métrages destinés à l’armée de l’air dont je porte l’uniforme. Robert Enrico est chargé de la réalisation des courts-métrages concernant l’armée de terre. À Jean-Gabriel Albiccoco reviennent ceux destinés à la marine.
Je ne connais rien à l’aviation, mais ai d’excellents conseillers techniques qui, par contre, ne connaissent rien au cinéma. Cette complémentarité fonctionne.

VOIR LA VIDÉO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*