COLLOQUE « LA GUERRE D’ALGÉRIE AU CINÉMA »

JEUDI 5 OCTOBRE 2017
À L’AUDITORIUM DE L’HÔTEL DE VILLE DE PARIS
5 rue Lobau, Paris IVe

INSCRIPTION
Entrée libre, réservation obligatoire dans la limite des places disponibles.
Carte d’identité nationale exigée sur place.
Pour vous inscrire, il vous suffit d’envoyer votre demande par mail à ephmga@gmail.com (en indiquant vos nom et prénom et le nombre de places souhaitées) ou bien de télécharger le bulletin d’inscription ci-dessous.

TÉLÉCHARGER LE BULLETIN D’INSCRIPTION

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME

 


PROGRAMME

MATINÉE

8h45
Ouverture des portes, petit-déjeuner offert

9h00
Allocution de CATHERINE VIEU-CHARIER
Adjointe à la Maire de Paris, chargée de la Mémoire et du Monde combattant, correspondant Défense

Catherine Vieu-Charier

9h10
Accueil par JEAN-PIERRE LOUVEL
Président de l’EPHMGA

Jean-Pierre Louvel

9h30
La guerre d’Algérie au cinéma : état des lieux par BENJAMIN STORA
Professeur des universités, Benjamin Stora enseigne l’histoire du Maghreb contemporain, les guerres de décolonisations et l’histoire de l’immigration maghrébine en Europe à l’Université Paris-XIII et à l’INALCO. Depuis 2014, Benjamin Stora est Président du Conseil d’orientation de l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée. Plus d’informations sur le site de Benjamin Stora

Benjamin Stora lors du Forum des écrivains consacré à la Guerre d’Algérie et organisé par l’EPHMGA en octobre 2012 à la Mairie du Ve arrdt

10h30
Cinéma et censure de la guerre d’Algérie : mémoires et archives du temps présent par ÉMILIE GOUDAL
Docteure en Histoire de l´Art de l´Université Paris-X, Émilie Goudal a soutenu une thèse intitulée « La France face à son Histoire : les artistes plasticiens et la guerre d’Algérie de 1954 à nos jours ». Elle est actuellement chercheuse postdoctorale au Centre Allemand d’Histoire de l’Art de Paris. Plus d’informations

Émilie Goudal

11h15
Le partage des mémoires de la guerre d’Algérie au cinéma par DJEMAA MAAZOUZI
Docteure en Littératures de langue française, Djemaa Maazouzi est enseignante et chercheuse au Département de Français du Collège Dawson (Montréal, Canada). Ses intérêts de recherche portent sur la fabrication de la mémoire et de l’Histoire (littérature, cinéma, web)  ; le tissage des liens de solidarité entre porteurs de mémoires de traumatisme (guerre, génocide, etc.) dans les arts ; les questions de postcolonialisme et de subalternité des femmes ; les migrations et les déplacements des personnes et des biens. Plus d’informations

Djemaa Maazouzi

12h00
La guerre d’Algérie vue à travers Muriel ou le temps d’un retour d’Alain Resnais par RAPHAËLLE BRANCHE
Rédactrice en chef de Vingtième Siècle – Revue d’histoire, Membre du Conseil Supérieur des Archives, Chevalière de l’ordre des Arts et des Lettres, Raphaëlle Branche enseigne l’histoire contemporaine à l’Université de Rouen. Plus d’informations sur le site de Raphaëlle Branche.

Raphaëlle Branche

12h45
Déjeuner – Buffet

APRÈS-MIDI

14h00
Accueil par LUCIEN-LOUIS BAYLE
Secrétaire général de l’EPHMGA

Lucien-Louis Bayle

14h10
Présentation du fonds «Algérie» de l’ECPAD par  DAMIEN VITRY, documentaliste à l’ECPAD

14h20
Obéissance et désobéissance dans les films sur la guerre d’Algérie par TRAMOR QUÉMENEUR
Sa thèse de doctorat, soutenue en 2007, était intitulée «  Une guerre sans « non »  ? Insoumissions, refus d’obéissance et désertions de soldats français pendant la guerre d’Algérie », une première recherche fouillée sur les quelque 15 000 jeunes Français qui ont été insoumis, déserteurs ou objecteurs de conscience pendant la guerre d’Algérie. Tramor Quémeneur est docteur en histoire, chargé de cours à Paris-VIII. Plus d’informations

Tramor Quémeneur lors du Forum des écrivains consacré à la Guerre d’Algérie et organisé par l’EPHMGA en octobre 2012 à la Mairie du Ve arrdt

15h00
« Faire un film sur la guerre d’Algérie, hier et aujourd’hui », table ronde avec :
DAVID OELHOFFEN, réalisateur de Loin des hommes, d’après le livre d’Albert Camus L’Exil et le royaume. Plus d’informations
DOMINIQUE CABRERA, réalisatrice – entre autre – de L’ Autre côté de la mer, un film à la fois nostalgique et largement autobiographique, sur le déracinement de la communauté des pied-noirs algériens. Plus d’informations
DANIEL VIDELIER, ancien combattant de la guerre d’Algérie et directeur de production sur Les Parapluies de Cherbourg. Plus d’informations

David Oehloffen
Dominique Cabrera
Daniel Videlier

16h15
C’était la guerre par JEAN-CLAUDE CARRIÈRE
En 1992, sort C’était la guerre, un film retraçant les destins croisés d’un jeune Algérien rejoignant le maquis et celui d’un appelé français, instituteur dans le civil. Fait rare, deux ouvrages sont à l’origine de ce film : On nous appelait Fellagas du commandant Azzedine et La Paix des braves de Jean-Claude Carrière (Romancier, scénariste, essayiste). Autre fait marquant : le livre fut adapté au cinéma par deux réalisateurs : un Algérien, Ahmed Rachedi, et un Français, Maurice Failevic. Jean-Claude Carrière reviendra sur l’histoire de cette oeuvre unique en son genre – et invisible aujourd’hui. Plus d’informations

Jean-Claude Carrière

L’entretien sera mené par JEAN-PIERRE FARKAS, journaliste (France Inter, Elle, Paris Match) et membre de l’EPHMGA. Plus d’informations

Jean-Pierre Farkas

17h30
Fin du colloque

Les débats seront animés par Jean-Pierre Louvel et Daniel Videlier, respectivement Président et Membre du Bureau de l’Espace Parisien Histoire Mémoire Guerre d’Algérie. Chaque intervention sera conclue par des questions posées par le public, dans les limites du temps imparti.