Un nouveau témoignage : Mahfoud Rzigat

Né le 2 décembre 1940 dans la région de Sétif, Mahfoud Rezigat arrive en France à 8 ans avec ses frères.
Malgré son jeune âge, il connaitra les rafles, les descentes de police, le camp du Larzac, le camp de Thol-Bourg-en-Bresse, les interrogatoires avec tentatives d’étouffement et privation de sommeil…
Il sera à Paris le 17 octobre 1961.
Aujourd’hui, Rahim Rezigat poursuit son travail sur les mémoires partagées dans le cadre des activités de l’association de promotion des cultures et du voyage, (apcv.org).

VOIR LA VIDÉO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*