Depardon, photographe militaire : naissance d’un regard

Olivier de Bruyn / Journaliste |

Une exposition au musée du Service de santé des armées dévoile les photos prises par Raymond Depardon lors de son service militaire au début des années 1960. L’occasion de découvrir des esquisses de ses films à venir.

Il avait vingt ans, l’âge de tous les possibles. En 1962, Raymond Depardon, déjà passionné par la photographie, effectue son service militaire au sein du magazine des armées : le « TAM » (« Terre-Air-Mer »). En binôme avec un journaliste, il sillonne la France, rencontre des militaires de tous grades et prend des clichés avec un vieil appareil dont il découvre les vertus : un Rolleifex, qu’il utilisera de nouveau soixante ans plus tard, en 2012, pour réaliser le portrait officiel du président de la République récemment élu : François Hollande… Une formidable exposition parisienne organisée au musée du Service de santé des armées, expose les clichés du troufion Depardon, qui ignorait alors qu’il deviendrait, dans les décennies suivantes, l’un des plus grands photographes et cinéastes français : le fondateur de l’agence Gamma et l’auteur de documentaires et fictions majeurs : « Urgences », « Délits flagrants », « La Captive du désert » et tant d’autres.

EN SAVOIR PLUS

Depardon, photographe militaire. 1962-1963
Exposition

Paris, musée du Service de santé des armées, 30 janvier.  https://depardon1962.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*