Quand les mémoires s’entrechoquent

04 févr. 2020 à 17:30 | mis à jour à 17:34
Ce jeudi, la compagnie Artscénicum propose aux Tanzmatten le spectacle « Les pieds tanqués », qui raconte les blessures secrètes de quatre joueurs de pétanque.
 

Sur un texte et une mise en scène de Philippe Chuyen, la compagnie Artscénicum propose le spectacle Les pieds tanqués , le jeudi 6 février à 20 h 30 aux Tanzmatten.

C’est dans un décor de Provence, chauffé par le soleil, composé d’un boulodrome et de bancs en bois, que quatre joueurs sont en scène dans cette partie de pétanque de tous les dangers : un rapatrié d’Algérie, un Français de l’immigration algérienne, un Provençal « de souche » et un Parisien fraîchement arrivé en Provence.

Au fil du jeu, on apprend qu’ils ont tous une blessure secrète, un lien filial et intime avec la guerre d’Algérie. Ils s’opposent, se liguent, livrent leur vérité… Ils ont cependant à cœur de finir cette partie, sur ce terrain qui les rassemble et les unit. Dans ce spectacle, l’image du « pied tanqué » signifie celle du pied enraciné, on observe les rapports humains entre une population de déracinés ou d’enracinés. C’est une partie de boules avec ses bons mots, ses galéjades, mais aussi ses coups bas, pour évoquer les blessures de l’exil, de la culpabilité, des rancœurs, mais aussi des pardons.

Une pièce où les mémoires s’entrechoquent, dans laquelle la gravité des propos n’exclut pas l’humour. Légère, amusante, accessible aux jeunes et regroupant des personnages plus attachants les uns que les autres, elle montre que, parfois, l’opportunité de passer un moment ensemble est une évidence.

Pour le journal Ouest France, « Artscénicum offre avec Les pieds tanqués une leçon d’intelligence et de jeu, une œuvre émancipatrice ! On pourrait lister tous les écueils d’un tel acte théâtral, Philippe Chuyen les évite tous avec une générosité et une légèreté remarquables. On tire, on pointe et on salue. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*