Des élèves pour nettoyer des tombes de fusillés à Périgueux

Par Timothée Croisan

Cinq élèves des lycées Jay-de-Beaufort et Albert-Claveille ont aidé le Souvenir Français à entretenir les tombes de cinq fusillés de la Seconde Guerre mondiale.

Le ciel est bleu au cimetière de l’Ouest ce lundi après-midi. Munis de gants et de brosses, des lycéens s’attellent à nettoyer et repeindre en blanc cinq tombes de soldats fusillés le 12 août 1944. Malgré le début des vacances et le beau temps, les adolescents ont décidé d’aider à l’entretien des tombes. Marc « assume » ce choix, considérant que « c’est une super belle action. Il faut le faire, sinon elles (les sépultures) tombent en désuétude et c’est oublier une partie de notre passé ».

« Nettoyer, décaper, désherber »

L’objectif de l’après-midi est de « nettoyer, décaper, désherber et repeindre les tombes » confie, Guilhem, lycéen de 16 ans à Jay-de-Beaufort. « J’ai dit oui car j’ai toujours été un peu sensibilisé à ça par mon grand-père qui a fait la guerre d’Algérie et qui est un spécialiste du Chemin des Dames. »

L’entretien des sépulcres se fait sous le regard du général Christian Gay, président du comité (1) depuis 2017. « L’association a pour missions d’entretenir les monuments aux morts dans les municipalités, les tombes abandonnées des morts pour la France et soutenir les lycées et les collèges lors des voyages scolaires sur les lieux de mémoire » explique le président.

LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*