Editorial

Le monde dans sa quasi-totalité subit l’assaut d’un ennemi invisible mais dévastateur.

Permettez-moi tout d’abord de saluer le professionnalisme, le courage et l’abnégation dont font preuve celles et ceux qui veillent à notre survie et doivent sans relache affronter la dureté de la réalité .

Comment ne pas y associer celles et ceux qui nous permettent de vivre au quotidien en assurant les tâches élémentaires de notre société , des tâches essentielles qui nous paraissaient normales et qui aujourd’hui offrent un autre visage.

En quelque sorte l’ordinaire presque invisible est devenu visible !

Beaucoup de familles voient leurs proches engagés dans ce combat qui bouleversent leur vie.

Remercions les aujourd’hui mais sachons le faire plus encore demain ; nous avons une dette envers eux individuelle et collective !

L’Espace parisien regroupe des anciens combattants d’Algérie , du Maroc et de Tunisie nés entre 1932 et 1944. Une génération certes encore vaillante mais dont la tranche d’âge est une proie facile pour cet adversaire identifié mais pour lequel il n’existe pas encore d’antidote.

A tous et toutes , « anciens » , épouses, compagnes, veuves de nos camarades disparus au nom de notre association je vous recommande la patience afin de nous préserver et ainsi de nous retrouver dans des jours meilleurs.

Aux internautes qui suivent notre parcours en nous consultant et ainsi nous encouragent à poursuivre notre objectif de transmettre la mémoire j’adresse ce même message et les remercie de leur fidélité.

Prenons soin de nous et de nos proches.

Si vous me permettez un trait d’humour dans ce contexte particulier le respect des consignes « faire barrage » , « gardez les distances » nous est familier et nous revient en écho  à nous les anciens .Pardon pour ce rappel mémoriel mais l’humour est également un moyen de lutte.Nos ainés nous l’ont montré par le passé en des temps difficiles et la jeunesse n’en manque pas.

Je vous adresse mes amicales salutations.

Jean-Pierre Louvel

Président de l’Espace Parisien Histoire Mémoire Guerre d’Algérie

Les commentaires sont désactivés.