Lisieux : la romancière Olivia Elkaim a discuté avec des élèves du lycée Frémont

Mardi 17 novembre 2020, au lycée Frémont de Lisieux (Calvados), des élèves de première et terminale ont échangé par visioconférence avec Olivia Elkaim, finaliste du Prix Femina.

Mardi 17 novembre 2020, de 9 h à 10 h 30, la romancière et journaliste Olivia Elkaim, finaliste du Prix Femina 2020, a présenté à 27 lycéens de l’institution Frémont de Lisieux (Calvados) son roman Le tailleur de Relizane paru le 19 août 2020 dans la collection La Bleue des éditions Stock. Ce roman est sélectionné pour le prix Femina des lycéens.

L’histoire se déroule pendant la guerre d’Algérie : « Mon grand-père était tailleur dans la petite ville de Relizane. J’ai découvert en parlant avec mon entourage qu’il s’est fait enlever par un commando du FLN une nuit en 1958, alors qu’il avait une quarantaine d’années ». Le roman évoque aussi l’enfance du père d’Olivia Elkaim et l’exil de sa famille en juin 1962. « C’est la première fois que j’assume totalement l’aspect autobiographique d’un texte ».

Mardi 17 novembre 2020, la romancière a discuté avec 27 lycéens de l’institution Frémont de Lisieux. Elle a fait de même avec des élèves de Grand-Quevilly la veille et de Déville-lès-Rouen une semaine plus tôt. « J’adore ça », confie l’autrice qui échangera prochainement avec des lycéens de Beauvais et d’Amiens. « Ils ont des questions à la fois très naïves et très sincères qui obligent à réfléchir à ce qu’on fait. Il y a des questions directes sur les conditions d’être écrivain, notamment sur la rémunération ».

À Lisieux, elle a trouvé les élèves « gentils, attentifs, curieux ». Ils lui ont demandé comment devenir écrivain et l’ont interrogée sur sa manière de travailler. La romancière a notamment expliqué qu’elle faisait des fiches pour ses personnages.

LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*