Vœux 2021

Le contexte sanitaire fait d’incertitudes nous interpelle quant à la possibilité de concrétiser actuellement les projets élaborés par notre association. Nous sommes contraints de subir une sorte d’hibernation. Cette crise sans fin a des effets pervers quant au maintien normal des liens familiaux , sur la santé et sa préservation, sur l’économie et les pratiques de la vie culturelle et sportive. Le quotidien est altéré même si nous compensons partiellement par une communication plus adaptée. Notre site internet ephmga.com et notre adresse courriel ephmga@gmail.com sont nos liens d’échanges permanents. Ils vous sont dédiés.

Le monde associatif ne pouvait échapper à cette situation et l’Espace Parisien Histoire Mémoire Guerre d’Algérie en est lui-même affecté ; rencontres, colloques, actions de terrain sont en sommeil.

Par ailleurs ces deux derniéres années sont marquées par la disparition d’amis très impliqués Jean-Pierre FARKAS, Roger FICHTENBERG, Daniel VIDELIER, Jean-Yves VIROT. Nos associations ont enregistré un grand nombre de décés dûs au virus et à des pathologies diverses. En votre nom je salue leur mémoire et adresse une pensée amicale à leurs proches. D’autres amis ont cessé leur participation à nos travaux suite à un probléme de santé ou d’obligations multiples.Nous les remercions de leur engagement.

Force est de contater que notre avancée en âge nous oblige à plus de précautions et à restreindre nos ambitions. Cependant notre volonté de transmettre notre mémoire reste intacte et perdurera tant que notre santé nous le permettra et que les échanges nombreux avec vous et nos partenaires seront le « stimulus » de notre volonté d’agir.

Il nous faut conserver un optimisme certes mesuré mais affirmé. Notre génération a traversé des périodes difficiles mais elle sait entretenir les valeurs de fraternité,de solidarité et de pugnacité qui sont son ADN.

Je suis convaincu que nous pourrons reprendre le cours de nos activités peut-être différemment . Pour cela nous devons continuer à oeuvrer dans cette unité qui caractérise nos associations afin de transmettre la mémoire à la jeunesse , une objectif assumé depuis 2004 et que nous poursuivrons ensemble.

1962-2022, le 60e anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie est proche. Acteurs de ce conflit, nous devons être preneurs de cette commémoration. Passeurs de mémoire, avec vous, avec nos partenaires historiques, avec le monde enseignant, celui de la culture, de la recherche nous serons à nouveau au rendez-vous de la « Mémoire Partagée ».

À la veille d’une nouvelle année décisive, et au nom du conseil d’administration de l’EPHMGA, je vous adresse mes vœux en y associant vos proches et en vous remerciant de votre fidélité.

Trés cordialement.

Jean-Pierre LOUVEL
Président de l’Espace Parisien Histoire Mémoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*