« L’Algérie des camps »,

« L’Algérie des camps », par Dorothée Myriam Kellou

France Culture lance une nouvelle collection de podcasts racontés à la première personne. Et s’intéresse pour commencer à l’histoire des camps de regroupements durant la guerre d’Algérie. Dorothée Myriam Kellou, journaliste et réalisatrice, les découvre pendant le tournage. Son père ne lui parlait jamais de l’Algérie tant les blessures étaient toujours présentes : elle décide alors de plonger dans la mémoire de celui qui disait :

« Les regroupements, c’est le point d’attaque d’une vie brisée par la guerre qui nous a donné droit à l’errance et à l’immigration. »

La réalisatrice laisse la parole à des historiens, des témoins directs, comme l’écrivain Slimane Zeghidour, qui a raconté son expérience enfant dans ces camps construits en 1955 pour empêcher les populations rurales d’aider les combattants du FLN. Plus de 2 millions de personnes y ont été enfermées.

Son document s’appuie sur des archives inédites comme celles de Jean-Marie Robert, sous-préfet de la République à Akbou, en Kabylie, qui dénonça les camps et la torture en pleine guerre d’Algérie, ou le rapport de Michel Rocard en 1959, qui révéla leur existence. Longtemps ignorée des Algériens, l’histoire de ces camps ressurgit à la faveur du Hirak, mouvement de contestation sociale né en 2019. N.B.

8 x 14 min. Franceculture.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*