Parution de « Alger 1957 : La Ferme des Disparus de Jean-Philippe OULD AOUDIA

Où sont enterrés les corps des 3024 personnes torturées à mort par l’armée française pendant la « bataille » d’Alger en 1957, violant ainsi les lois de la guerre et de l’humanité ? Pour dissimuler cette barbarie, ces milliers de corps ont été subrepticement enfouis avec la complicité d’activistes coloniaux. À travers une investigation minutieuse, l’auteur cherche à redonner à ces Disparus, dépossédés de leur identité et de leur sépulture, figures absolues de l’appartenance à la communauté de l’Homo Sacer, une trace dans l’Histoire de la France et de l’Algérie. Honorer le souvenir des victimes, saluer la dignité de leurs descendants, aider les familles à faire le deuil d’un proche à l’existence toujours niée, contribuent à réconcilier ces deux pays. Au moment où les passés coloniaux et l’autorité des anciens maîtres du monde sont questionnés, il est temps que vérité soit dite sur cette infamie.

Jean Philippe Ould Aoudia est né le 4 septembre 1941 à Alger, il est l’auteur de plusieurs ouvrages aux Éditions Tirésias. Il préside l’association Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons qui honore l’œuvre et la mémoire de six dirigeants des Centres sociaux éducatifs – créés par Germaine Tillion dont les cendres entrent au Panthéon en mai 2015 –, assassinés par l’OAS sur leur lieu de travail et dans leur mission d’éducation. Il a défendu l’action politique de son grand-père en Algérie et sa mère Pied-noir mariée à un Indigène, faite de combats contre le racisme.

Sources : éditions Tirésias

Détails
ALGER 1957 : La Ferme des Disparus de Jean-Philippe OULD AOUDIA
Éditeur : ÉDITIONS TIRÉSIAS
Collection / Série : Lieu EST Mémoire ; 16
Prix de vente au public (TTC) : 8 €
94 pages ; 15 x 12 cm ; broché
ISBN 979-10-96930-07-4
EAN 9791096930074
Date de parution 01/06/2021
Reçu par la BnF

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*