Tombes des appelés de la guerre d’Algérie : un scandale silencieux

ENTRETIEN. Le président du Souvenir français, Serge Barcellini, dénonce la disparition progressive des tombes des 20 000 soldats français tués en Algérie.

  Propos recueillis par

Créée en 1887 après la guerre perdue contre la Prusse par un Alsacien installé à Paris, l’association Le Souvenir français a depuis acquis une place centrale dans l’hommage rendu aux soldats français. AU coeur de son action…

LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*