Avoir 20 ans dans l’OAS, le témoignage glaçant d’un membre du commando Delta

EXCLUSIF – Durant la guerre d’Algérie, Edmond Fraysse appartenait au bras armé de l’Organisation armée secrète: le commando Delta. Dans un livre choc à paraître et dont Le Figaro Magazine publie des extraits exclusifs, il raconte pourquoi et comment il a tué des combattants du FLN mais aussi des civils au nom de l’Algérie française.

OAS: trois lettres qui claquent comme une rafale. Le staccato d’une nostalgie. Celle de l’Algérie française. On a beaucoup écrit ou glosé sur cette organisation clandestine. À tort, à travers, et surtout à charge. Pour la première fois, voici le témoignage exclusif d’un homme qui l’a connue et vécue de l’intérieur. Edmond Fraysse (pseudonyme choisi dans la clandestinité) a tout juste 20 ans lorsqu’il rejoint le commando Delta, bras armé de l’OAS, à qui sont attribués plus de 1600 assassinats en 1961-1962.

LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*