La guerre d’Algérie au cœur d’une crise mémorielle

La Lettre de l’éduc.

La guerre d’Algérie au cœur d’une crise mémorielle

La mémoire de la guerre d’indépendance algérienne est à l’origine d’une crise diplomatique entre Alger et Paris. Cette actualité peut faire un très bon sujet pour l’épreuve du grand oral et s’inscrit parfaitement dans le thème 3 en HGGSP : “Histoire et mémoires”, rappelle cette semaine Benjamin Daubeuf, enseignant en histoire-géographie au lycée Val-de-Seine du Grand-Quevilly.

Dans cette nouvelle formule de la Lettre de l’éduc, Benjamin Daubeuf vous propose deux types de contenus, suivant l’actualité : l’analyse de plusieurs articles de la presse étrangère traduits par Courrier international – comme cette semaine – afin de permettre aux élèves de première et de terminale en spécialité HGGSP d’enrichir leurs connaissances et leurs copies en faisant des liens entre leurs cours et l’actualité ; ou une sélection d’articles sur des questions d’actualité qui pourraient servir de support pour un sujet de grand oral.

Cette semaine, nous avons sélectionné quatre articles de la presse algérienne, afin de vous aider à y voir plus clair sur les enjeux de la crise entre l’Algérie et la France au sujet de la guerre d’indépendance algérienne.

Depuis qu’en janvier 2021 l’historien Benjamin Stora a remis à Emmanuel Macron un rapport sur la guerre d’Algérie, censé apaiser les tensions entre les deux pays, une véritable crise mémorielle et diplomatique empoisonne les relations entre Alger et Paris.

LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*