Si l’histoire des intellectuels français face à la guerre d’Algérie a fait l’objet de plusieurs colloques, expositions et livres, la question de leur opposition à la colonisation française en Algérie et à la guerre d’indépendance est moins étudiée. C’est la raison pour laquelle Benjamin Stora, dans le rapport qu’il a remis au Président de la République en janvier 2021, a préconisé l’organisation d’un colloque international sur ce sujet.

Adoptant un périmètre temporel et géographique large, ce colloque replace la guerre d’Algérie dans le temps long, depuis les débuts de la conquête, mais aussi sur le plan international, en présentant des figures venant du Maghreb ou d’Europe. Plutôt que de présenter de manière exhaustive l’ensemble des intellectuels qui se sont opposés à la colonisation et à la guerre d’Algérie, il s’agit de souligner la diversité des prises de positions, sans oublier des parcours iconoclastes et les démarches qui ont visé à sortir des oppositions bloc à bloc.

La notion d’intellectuel sera entendue de manière extensive, renvoyant non seulement à des penseurs, des écrivains, mais aussi à des artistes, des journalistes, des magistrats, des avocats, et des membres de la société civile (médecins, syndicalistes, hommes d’église, etc.).

La colonisation et la guerre ont influencé de façon durable les sociétés algérienne et française et marqué plusieurs générations, d’où l’intérêt de revenir sur des figures emblématiques.

Le colloque s’attachera à présenter une synthèse de l’historiographie. Il sera aussi diffusé en direct (sur les réseaux sociaux de l’IMA et la chaîne Youtube de la BnF) et en différé sur les sites Imarabe.org et bnf.fr. Il pourra donner lieu à publication.

Colloque international à l’IMA et à la BnF les 20, 21 et 22 janvier 2022

Le programme : https://www.bnf.fr/fr/agenda/colonisation-et-guerre-dalgerie-oppositions-intellectuelles-deuxieme-journee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*