Exposition mémorielle sur la guerre d’Algérie

Une exposition mémorielle sur la guerre d’Algérie à Verrières marque le début du 60e anniversaire de la fin de cette guerre.

De 1954 à 1962, la guerre d’Algérie a fait rage. À la veille du 60e anniversaire de la fin de cette guerre d’indépendance et alors que l’ambassadeur algérien est revenu à Paris prendre ses fonctions le 6 janvier 2022 après une crise diplomatique, la médiathèque de l’espace Lochon de Verrières expose, jusqu’au 29 janvier, les vingt-trois panneaux de La Guerre d’Algérie – Histoire commune et mémoires partagées.

Des documents d’époque, photos, magazines, ouvrages historiques retracent l’histoire en textes et en images et informent tous les publics, en particulier les jeunes descendants de victimes, de harkis, de colons et de militants pour l’indépendance algérienne.
Retour sur la guerre de colonisation L’exposition relate aussi la première guerre de colonisation, longue et violente qui commence en 1830 et donne lieu à une lutte sans merci entre Abd-el-Kader et le maréchal Thomas Bugeaud, jusqu’à la reddition du dernier émir en 1848.

L’enjeu majeur est la possession de terres et les premiers colons sont surtout des agriculteurs. Puis, l’accès au Sahara devient un atout stratégique en raison des gisements de gaz et de pétrole.

Sous la IIIe République (1870-1940), les demandes d’égalité ne sont pas entendues et ces revendications légitimes entraînent l’émergence du nationalisme algérien qui abouti, après huit ans de guerre, à l’indépendance de l’Algérie.

Les faits d’histoire retracés dans une exposition

Fin décembre 2021, avec 15 ans d’avance sur les 75 ans prévus, la France a ouvert ses archives relatives aux affaires judiciaires et aux enquêtes de police dans l’Algérie en guerre contre la colonisation.

Cette décision symbolique s’inscrit dans la politique de réconciliation indispensable et permettra d’éclairer des zones d’ombre sur des séquences importantes, comme la bataille d’Alger, qui se sont déroulées entre l’appel à la lutte armée pour l’indépendance du Front de libération national (FLN) en 1954 et la proclamation du cessez-le-feu à la suite des accords d’Évian (1962).

Cette exposition détaillée, réalisée par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, est présentée en partenariat avec l’association des Passeurs de mémoire de Lussac-les-Châteaux.

Son président, Jean-Claude Corneille, professeur d’histoire-géographie à la retraite, viendra le 13 janvier expliquer ces événements tragiques à la classe de CM2 de l’école de Verrières.

À la médiathèque de l’espace Lochon à Verrières, jusqu’au 29 janvier 2022.
Contact : tél. 05.49.39.69.41 ; mediatheque.verrieres@ wanadoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*