Harkis: les observations de la France rendues à la Cour européenne des droits de l’homme

C’est ce 12 janvier que la France doit transmettre ses observations à la Cour européenne des droits de l’homme dans le cadre de trois requêtes déposées par des enfants de harkis, ces supplétifs qui ont combattu auprès de l’armée française pendant la guerre d’Algérie. Il s’agit d’une longue procédure qui fait suite à des demandes devant la justice française, dont la première remonte à 2011 et qui n’avaient pas abouti.

Plusieurs descendants de harkis accusent l’État français de ne pas avoir respecté leurs droits humains. Il s’agit notamment d’un frère et d’une sœur, âgés d’une cinquantaine d’années. Ils ont vécu de leur naissance à leur adolescence derrière les barbelés du camp de Bias, dans le Lot-et-Garonne. Un traitement qu’ils qualifient de dégradant et inhumain.

LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*