L’association

En novembre 2004, lors de son congrès, le comité de Paris de la FÉDÉRATION NATIONALE DES ANCIENS COMBATTANTS EN ALGÉRIE – MAROC- TUNISIE (FNACA) formule le souhait de voir réalisé à Paris un Espace Histoire Mémoire sur la guerre d’Algérie. Dans un esprit de rassemblement, toutes les associations spécifiques de ce conflit ont été contactées et consultées dans le seul souci de conserver et transmettre l’héritage de leur Histoire.

Le projet reçoit le soutien de la Mairie de Paris et de l’ensemble des responsables des groupes politiques de l’Hôtel de Ville.
Les cinq associations départementales des anciens combattants concernés par la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de Tunisie :

– ASSOCIATION DES COMBATTANTS PRISONNIERS DE GUERRE – COMBATTANTS ALGÉRIE TUNISIE MAROC (ACPG-CATM)

– ASSOCIATION RÉPUBLICAINE DES ANCIENS COMBATTANTS (ARAC)

– FNACA

– UNION DÉPARTEMENTALE DES ANCIENS COMBATTANTS (UDAC)

– UNION NATIONALE DES COMBATTANTS (UNC)

Toutes ces associations se sont ainsi regroupées au sein de l’ESPACE PARISIEN HISTOIRE MÉMOIRE GUERRE D’ALGÉRIE (EPHMGA).

Pour réaliser son projet, l’Association a besoin de toutes les compétences. Elle s’entoure d’historiens, de chercheurs, des acteurs du conflit et du monde éducatif.

FONCTIONNEMEMENT

L’association a déposé ses statuts et s’est dotée d’un conseil d’administration (CA), d’un bureau et entourée d’une équipe composée d’experts, de conseillers et de chargés de missions.

Chaque trimestre, le CA se réunit, quand le bureau se réunit tous les mois.
Un groupe de travail permanent organise les évènements décidés lors des réunions du CA et élaborent les outils de communication (bulletin, site internet, etc.).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*