Témoignage de Eugène Gourin

Né le 5 novembre 1934 à Moulins (Allier), Eugène Gourin effectue son service militaire à Thubingen, en Allemagne, au 12e Cuirassier.En route pour l’Algérie et le travail de pacification, il est impressionné par une manifestation pacifiste qui arrête son train à Strasbourg.

Arrivé en Algérie, incorporé au sein du 28e Dragon, il vit au rythme des différentes affectations. Son quotidien : tenir un barrage routier, effectuer des sorties, tantôt à pieds, tantôt en halftrack, connaître des conditions de vie difficiles et déprimantes, cantonné dans des fermes souvent isolées. Un matin, très tôt, il part en patrouille avec d’autres soldats.

Parvenus aux abords d’une mechta, ils tombent dans une embuscade aussi brutale que rapide. Légèrement blessé, mais très marqué par la violence de cet accrochage, il rentre en métropole, en permission, où victime d’un accident il deviendra réformé temporaire et ne retournera jamais en Algérie.

Témoignage enregistré par D. Beau le 9 février 2011



Clichés tirés de la collection personnelle d’Eugène Gourin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*